Hep, t'es pas loggué !

Caylemal ! Requête d'identification impérative...
Veuillez vous identifier !
Requête en cours...
Veuillez vous identifier !
Activation du système de destruction gnome...
8...7....6...452013 *pssshîîîît*...


Une voix métallique et plantif sort du reste du robot :
"Pourriez vous-vous identifier, je vous prie"?

Apologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apologie

Message  darktador le Jeu 20 Mar - 19:09

Le mal et le bien ne font qu'un et ce n'est lorsque se tout est brisé que regne un equilibre .Alors le mal apprend au bien par la destruction qu'il faut vivre au jour le jour et que nous ne sommes pas éternel ;le bien lui apprend au mal par solidarité que l'oligarchie du plus fort n'est qu'illusion !

Pensée d'un soir .Sleep

Qu'en pensez vous ?
avatar
darktador
Debutant
Debutant

Nombre de messages : 14
Age : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie

Message  Goldarf le Ven 21 Mar - 11:38

Ta raison c'est pas trop mal le soir pour s'endormir Smile
avatar
Goldarf
Confirmé
Confirmé

Nombre de messages : 89
Age : 26
Messages : A l'ouest....toujours a l'ouest (faut voir le jeu de mot)
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/11/2006

Feuille de personnage
Test de JDR:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie

Message  darktador le Ven 21 Mar - 12:09

C'est comme j'ai dit : pensée d'un soir .
avatar
darktador
Debutant
Debutant

Nombre de messages : 14
Age : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie

Message  Belfala le Mer 26 Mar - 1:36

Si je peux me permettre, philosopher, c'est avant tout justifier, et non pas annoncer.

Si tu annonces, rien ne permet de suivre ton raisonnement, ton chemin, et donc , ça sonne rapidement comme du Van Damne ^^

Quand on demande de résoudre une équation a deux inconnues, si je balance tel quel "X=8 et y=12" sans prouver et démontrer mes résultats, je ne mène a rien, si ce n'est étaler ma confiture pour qu'elle finisse malheureusement en mayonnaise Sad

Enfin, voilà, j'aime beaucoup les débat et la philo, mais j'ai du mal avec les phrases qui tombent du ciel Smile

Voilà ce que j'en pense, sans aucune animosité, évidemment Smile

Pour moi, rien n'est totalement bon, et rien n'est totalement mauvais si l'on prend suffisamment de recul pour le juger.
La justification, vous l'aurez en regardant tout simplement le yin (noir, féminin, lune, nord, gauche)et le yang (blanc, masculin, soleil, sud, droite) (http://www.healingtherapies.info/images/Yin__Yang.gif).

L'un comme l'autre contiennent une majeure partie d'une des deux forces, mais surtout une tache de l'autre. De plus, leur limite n'est pas droite, distincte, et marquée, mais elle ondule, elle n'est pas régulière et semble chercher un équilibre entre les deux.

Etre toujours heureux est le meilleur moyen de stagner. Si nous avons évolués, c'est parce que les premiers humains souffraient de voir leur proche mourir de froid, de faim, qu'ils ont du faire de l'os un outil. C'est parce qu'un homme a vu trop de fois ses proches mourir de froid qu'il a cherché a utiliser cette lueur que créent les éclairs pour comprendre la chaleur et la mettre dans sa grotte. Si il n'avait pas connu le mal apporté par la mort de ses proches, il n'y aurait jamais eu le bien du feu.

Et c'est pareil pour tout. Sans Monarchie, sans guillotine, sans guerre, nous n'aurions ni la révolution, ni l'abolition de la peine de mort, ni les droits de l'homme. L'évolution est apportée avant tout par une situation inconfortable qu'on fait changer, et non l'inverse.

En conséquence, je pense au final que le mal est voué a amener l'évolution et donc à changer les choses "qu'il faut changer", alors que le bien nous fait stagner et nous bride. Le mal amène un besoin de retour au bien et un besoin de rattraper le coup alors que le bien amène une stagnation qui amènera, en temps voulu, son lot de problème.

Après la seconde guerre mondiale, on a connu une libéralisation des esprits et de grandes avancées dans le niveau communicatif, technologique, humain... Et la période arrive a son terme et on sent bientot qu'il va bientôt arriver un lot de problème qu'il faudra résoudre (dans la sueur), pour au final rehausser et rattraper le niveau en le mettant un poil plus haut qu'auparavant.

Comme dirait Werber ="L'homme avance de trois pas en avant, puis de deux pas en arrière...mais il avance."
sauf que les pas en avant sont fait pour échapper à une situation désagréable/dangereuse, alors que les deux en arrière sont fait a cause d'une stagnation.
Au final, je vous le dis, moi, le bien, cay le mal, et le mal, cay le bien! AWARE!

*débouche son cachet d'aspirine*

Plus sérieusement et plus compliqué =
Divisibilité infinie
Autre chose importante à souligner dans l'inter-relation Yin et Yang: la divisibilité infinie. Comme les sages Taoistes l'ont si bien exprimés dans leur symbole du Tai Ji par le point blanc (rouge à l'origine) et noir au sein de la couleur complémentaire, Au sein du Yin il y a toujours du Yang, et vice-versa. Par le fait même, dans toute chose ou toute situation, il est possible de retrouver à la fois le Yin et le Yang. Prenons par exemple un pendule, que l'on considérera sous les aspects de l'énergie cinétique (Yang) versus l'énergie potentielle (Yin). L'instant où le pendule est en haut, prêt à redescendre serait le moment Yin du mouvement du pendule. Toute l'énergie est alors énergie potentielle, prête à être relâchée. Au moment où le pendule redescent, cette énergie potentielle se transforme en énergie cinétique. Il y a alors transmutabilité, croissance du yang au sein du Yin. À l'inverse, lorsque ce pendule remonte, cette énergie cinétique se retransforme en énergie potentielle, au fur et à mesure de son ascension. Ce qu'il faut noter, c'est que l'énergie potentielle, Yin, n'existe alors que parce qu'une phase d'énergie cinétique existait. Cette énergie cinétique n'a été possible que parce de l'énergie potentielle a été accumulée. Cet exemple montre bien qu'en toute chose Yang, il y a du Yin, et vice-versa. Ces mêmes phases du mouvement du pendule pourraient être regardées sous un autre angle, ce qui changerait tout. On pourrait par exemple considérer le mouvement (yang) versus l'immobilité (Yin), ou encore le point le plus haut qu'atteint ce pendule (Yang) versus le point le plus bas (Yin). La réflexion serait alors toute autre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Yin_et_yang

_________________
Belfala - gérant des formulaires (de la partie L75678 livre 545 -à la partie Z4539 livre 950 ) des prud'gnomes; associé avec Jtaft (pour l'autre partie).

C'est pas la guilde qui fait l'ambiance, c'est l'ambiance qui fait la guilde.
avatar
Belfala
Spammer
Spammer

Nombre de messages : 1233
Age : 30
Messages : Bordeaux
Réputation : 3
Date d'inscription : 05/11/2005

Feuille de personnage
Test de JDR:

Voir le profil de l'utilisateur http://lalegiondelombre.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie

Message  vïcious le Mer 26 Mar - 11:52

C'est de la mécanique toute bête cette histoire d'énergies, qui s'explique facilement par un petit lot de lois physiques établies, j'avoue que je vois pas trop de relation avec l'évolution. Par contre ça me semblerait interessant de faire une réflexion partant d'une loi physique, qui dit que l'énergie mécanique (somme des energies potentielles et cinétiques) en l'absence de source ne peut que diminuer (bon en pratique jusqu'à assez loin on la considère constante). Dans le cas du pendule les frottements dans le pivot à la base, les frottements de la corde et du pendule dans l'air, font que l'energie globale va diminuer, jusqu'à un minimum d'énergie (ici le pendule en postion basse, immobile), qui sera considéré comme un état d'équilbre stable. (y'aurai aussi le pendule immobile en position haute, faudrait une corde solide, mais là c'est complètement instable, un courant d'air et pouf).

D'où "est-ce que le concept de minimum est le seul état d'équilibre stable ?". Sachant que tout système, pays, personne, concept, à son apogée n'a de réelle perspective d'avenir que de se casser la gueule au bout d'un moment ?.
Je pose la question, j'y répond pas, je suis trop aware ce matin. Façons les cacahuètes c'est le mouvement perpétuel à la portée de l'homme alors on s'en fout.
avatar
vïcious
Petit floodeur
Petit floodeur

Nombre de messages : 191
Age : 31
Réputation : 0
Date d'inscription : 15/06/2007

Feuille de personnage
Test de JDR:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie

Message  darktador le Ven 28 Mar - 12:46

Pour moi la notion de minimum en elle même varie selon les esprits; c'est -a-dire que selon les personne ce minimum varie et que ce minimum se stabilise a un point dit d'équilibre .Ce point d'équilibre est la dose de malheur et de bonheur qu'une personne a besoin d'endurer pour être stable psychologiquement mais cette stabilité varie aussi selon les cas donc il est très difficile de parlé de notion de minimum et de point d'équilibre. Wink
avatar
darktador
Debutant
Debutant

Nombre de messages : 14
Age : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apologie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum